OROSEI

La Commune d’Orosei, qui donne son nom au célèbre Golfe, est une petite ville touristique proche de la mer, située dans la plaine comprise entre l’embouchure de la rivière Cedrino et le massif montagneux calcaire du Tuttavista. Elle embrasse un vaste territoire, à 80 km au sud de l’aéroport d’Olbia, riche en magnifiques plages de sable blanc.

La ville a été bâtie par une colonie de marchands pisans autour du Xe siècle, en passant par l’époque des Giudicati, dont les traces sont encore clairement visibles dans la séduisante architecture riche en palais, en bâtiments tels que les anciennes prisons, en églises, en ruelles et en petites places pavées en pierre volcanique.

Orosei possède un centre historique bien conservé, à l’intérieur duquel on peut admirer l’Église de Sant’ Antonio Abate, l’Église de San Giacomo Maggiore et le Musée Guiso qui abrite une collection de théâtres en miniature datant du XVIIIe siècle et une collection de costumes traditionnels remontant aux XIXe et XXe siècles. À ne pas oublier non plus les Églises « del Rosario » et « delle Anime », qui sont décorées lors de la Semaine Sainte.

Enfin, l’Église rurale de Santa Maria ‘e Mare, importante pour l’un des événements les plus suggestifs de toute la Sardaigne, où le simulacre de la Vierge est transporté depuis la ville, le long de la rivière Cedrino, avec des barques décorées de fleurs, suivant un itinéraire qui aboutit à la petite église de Santa Maria. Là est célébrée la cérémonie religieuse et un banquet caractéristique est organisé, avec des plats typiques et du vin local.

Église Orosei
Panorama Orosei
Église Sant'Antonio Abate Orosei
Étang Su Petrosu Orosei
Place Sant'Antonio Orosei
Église Orosei
Panorama Orosei
Église Sant'Antonio Abate Orosei
Étang Su Petrosu Orosei

PLAGES À VISITER

La Commune d’Orosei, avec ses 25 km de côtes, qui s’étendent de la plage d’Osalla au sud jusqu’aux cinq plages protégées de la réserve naturelle de Bidderosa au nord, offre un paysage extrêmement varié où la nature a créé des grandes baies, des criques paradisiaques entre les roches, des itinéraires de randonnée, des cascades, des rochers granitiques et calcaires recouverts de vert maquis méditerranéen parfumé.

La mer, avec ses couleurs chatoyantes et cristallines, qui ne craignent aucunement la comparaison avec les mers tropicales les plus connues, n’est pas la seule à dominer le paysage, car la flore et la faune aussi occupent largement un territoire encore en grande partie sauvage.

La plage de la ville s’étend sur environ 7 km avec un rivage constitué de sable doré d’origine granitique et baigné par des eaux limpides et cristallines. La caractéristique principale est la pente escarpée qui fait que l’eau soit aussitôt profonde et particulièrement adaptée à la plongée. Les passionnés du monde sous-marin sont principalement attirés par l’épave du KT 12, un cargo allemand armé de la 2ème guerre mondiale, situé au large de la côte.
Les quatre principaux points d’accès ont permis de diviser nominalement le long littoral. On distingue en effet les plages d’Isporoddai, Su Barone, Su Petrosu et Osalla.

La plage est dotée de tous les services, tels qu’un kiosque, un point de sauvetage, ainsi qu’une zone de location de transats et de parasols.

La plage de Su Barone fait partie du long littoral de la Marina di Orosei, c’est le deuxième point d’accès vers le sud. Elle se caractérise par une plage de sable doré et une magnifique mer aux eaux transparentes et aux couleurs chatoyantes, entre le vert et le bleu. La longue et large côte sablonneuse permet de profiter des espaces en toute tranquillité. Une merveilleuse pinède accompagne la plage de Su Barone dans sa totalité, offrant un refuge pendant les heures les plus chaudes de la journée. Les amateurs de promenades ou de VTT peuvent suivre les sentiers qui entourent le littoral pour s’aventurer vers l’étang tout proche de Su Petrosu. La plage, vue ses grandes dimensions, est faiblement fréquentée pendant la saison estivale, à l’exception des zones proches des parkings.

La plage de Su Petrosu fait partie du long littoral de la Marina di Orosei. Elle est accessible depuis le troisième point d’accès de la côte, vers le sud. Le rivage est caractérisé par une plage composée de sable de couleur crème pâle, baignée par une mer transparente avec des nuances chatoyantes, entre le vert et le bleu. La plage de Su Petrosu a derrière elle le paysage spectaculaire de l’étang de Su Petrosu, un lieu idéal pour les oiseaux sédentaires et migrateurs, comme les foulques, les flamants roses, les hérons cendrés et bien d’autres espèces encore.
Derrière la plage se trouve une épaisse pinède et le maquis méditerranéen composé de lentisque et de myrte, tandis que l’étang est entouré des immanquables roselières. La plage prend son nom du fond marin où, souvent, après les tempêtes, on peut apercevoir les grandes roches de basalte qui le constituent.

La plage d’Osalla est une partie du littoral d’Orosei où règnent la paix et la tranquillité, en particulier dans les mois les moins chaotiques. La plage est une longue étendue de sable, fin et doré, qui offre une atmosphère solitaire et très particulière.
Ses eaux sont transparentes et ont une polychromie qui varie du bleu intense au vert émeraude, grâce aux effets de lumière créés par les reflets du soleil sur le fond marin. Un autre jeu de couleurs est offert par le vert du maquis méditerranéen, dense et fascinant, qui l’entoure. À proximité se trouve une belle pinède, idéale pour se détendre l’après-midi.
Au-delà du promontoire qui délimite la plage sur le versant sud se trouve Cala Osalla, qui fait partie de la commune de Dorgali. Derrière, elle est délimitée par le petit canal de l’étang, tandis qu’au nord elle se prolonge vers la plage de Su Petrosu.
À proximité de la plage se trouve un grand parking, des structures hôtelières et des lieux de restauration.

Cala Liberotto, situé à environ 11 km du centre d’Orosei, est caractérisée par de nombreuses petites criques de sable avec des fonds sablonneux et peu profonds, entrecoupées de promontoires rocheux de granit rose. Non loin du rivage, trois gros rochers, accessibles en raison des faibles profondeurs, émergent de l’eau, donnant ainsi à la crique un aspect exotique. La mer est limpide, avec des couleurs merveilleuses qui varient entre les nuances de turquoise, de vert et de bleu. Derrière la plage, se trouve l’étang de Sos Alinos, bordé de roseaux et d’agaves, un refuge idéal pour les oiseaux aquatiques. Sa conformation particulière fait de la baie un réseau de sentiers à explorer à pied. Avant d’atteindre le promontoire qui le sépare de Cala Ginepro, le littoral offre aux baigneurs des centaines de mètres d’une plage bordée par une épaisse pinède. Pour rejoindre la rejoindre depuis Orosei, suivre la Route Nationale SS 125 direction nord jusqu’à Sos Alinos, tourner ensuite à droite sur viale Cala Liberotto et continuer tout droit sur environ un kilomètre jusqu’à la plage.

Cala Ginepro est particulièrement conseillée à ceux qui aiment les plages de sable blanc et fin, avec une eau peu profonde et un fond en pente douce. Les eaux de la mer sont transparentes et d’un bleu changeant. C’est une plage idéale pour les familles avec des enfants et pour ceux qui veulent faire une longue promenade ou un pique-nique relaxant à l’ombre du magnifique maquis de genévrier. Le nom de la plage est lié à cette plante (« ginepro » en italien), ce qui donne à la baie une touche de vert qui contraste avec les couleurs magnifiques de la mer.

En continuant vers le nord, le paysage devient de plus en plus époustouflant, grâce à la présence du plan d’eau de Sa Curcurica. La plage, longue environ 800 mètres, possède une belle pinède équipée de barbecues et de tables de pique-nique, d’un lieu de restauration et de toilettes publiques. Derrière la magnifique plage se trouve l’étang de Sa Curcurica (« la poule d’eau » en sarde) qui est relié à la mer au nord de la plage. Le plan d’eau, que l’on peut visiter en canoë, accueille entre autres espèces, des cormorans, des goélands, des hérons et des balbuzards pêcheurs. La plage est formée de sable blanc et fin, avec la présence de quelques rochers affleurant le long du rivage. L’eau est peu profonde, idéale pour les familles avec des enfants. La mer, magnifique, est transparente, avec des nuances de couleur entre le vert émeraude et le bleu. Le site est l’une des zones côtières d’intérêt botanique et faunique, protégé par l’Office des Forêts de la Région de Sardaigne.

La plage la plus célèbre de la région est certainement celle de Bidderosa, une réserve naturelle à 13 km d’Orosei. Le parc couvre environ 530 hectares et est formé d’une succession de dunes et de sentiers qui traversent le maquis méditerranéen formé de pins parasols, d’eucalyptus, de chênes-lièges, de palmiers nains et de genévriers centenaires. La réserve borde les étangs de Sa Curcurica et de Bidderosa et atteint cinq plages de sable blanc à accès limité.

Berchida, avec l’Oasis de Bidderosa, forme le territoire indiqué par la Région de Sardaigne comme Site d’Intérêt Communautaire, digne de protection et de conservation, avec des politiques et des interventions appropriées par les Communes concernées (Orosei et Siniscola). Avec son sable blanc et ses eaux transparentes et peu profondes sur des dizaines de mètres, la plage de Berchida est l’une des plus belles de Sardaigne. Elle est accessible en voiture par un chemin de terre. C’est l’une des plages les plus sauvages et les mieux préservées et à certaines périodes de l’année, lorsque la mer se confond avec l’embouchure du fleuve, elle prend la forme d’un atoll des Caraïbes.
Le lieu de restauration le plus proche est un agritourisme très recommandé où l’on peut déguster toutes les spécialités de la cuisine sarde.

Le Golfe d’Orosei est délimité au nord par la ville d’Orosei, au sud par la falaise de Capo Monte Santu. Cette partie de la côte, qui s’étend sur plus de 40 km, se caractérise par de sévères et magnifiques bastions calcaires recouverts de forêts centenaires. Au milieu de ces majestueuses falaises creusées par le soleil et le vent, l’eau a parcouru son chemin et a créé des criques paradisiaques incontournables.
Le Golfe d’Orosei vous permettra de vivre une expérience authentique, immergés dans la nature la plus sauvage. Vous pourrez admirer la Grotta del Bue Marino (grotte du « veau marin ») et visiter les plus belles criques de la mer Méditerranée : Cala Luna, Cala Sisine, Cala Mariolu, Cala Birìala, Cala Gabbiani et Cala Goloritzé. Pour participer à une excursion en bateau à moteur, il vous suffira de rejoindre la plage de Marina di Orosei, à seulement 3 km de Le Residenze del Maria Rosaria.

Cala Goloritzé - Excursions Le Residenze del Maria Rosaria
Plages Golfe d’Orosei - Le Residenze del Maria Rosaria
Plage Sa Curcurica
Plage Cala Liberotto
Cala Goloritzé - Excursions Le Residenze del Maria Rosaria
Plages Golfe d’Orosei - Le Residenze del Maria Rosaria
Plage Sa Curcurica
Plage Cala Liberotto
Plage Sas Linnas Siccas